Le Seigneur « n’est pas ici, il est ressuscité »

jesus » (…) le Seigneur « n’est pas ici, il est ressuscité » (v. 6), il est notre plus grande joie, il est toujours à nos côtés et ne nous décevra jamais.

Voilà le fondement de l’espérance, qui n’est pas un simple optimisme, ni une attitude psychologique ou une bonne invitation à nous donner du courage. L’espérance chrétienne est un don que Dieu nous fait, si nous sortons de nous-mêmes et nous ouvrons à lui. Cette espérance ne déçoit pas car l’Esprit Saint a été répandu dans nos cœurs (cf. Rm 5, 5). Le Consolateur ne rend pas tout beau, il ne supprime pas le mal d’un coup de baguette magique, mais il infuse la vraie force de la vie, qui n’est pas une absence de problèmes mais la certitude d’être toujours aimés et pardonnés par le Christ qui, pour nous, a vaincu le péché, a vaincu la mort, a vaincu la peur. Aujourd’hui c’est la fête de notre espérance, la célébration de cette certitude : rien ni personne ne pourra jamais nous séparer de son amour (cf. Rm 8, 39). (…)

Chers frères et sœurs, le Christ est ressuscité ! Et nous avons la possibilité de nous ouvrir et de recevoir son don d’espérance. Ouvrons-nous à l’espérance et mettons-nous en route ; que la mémoire de ses œuvres et de ses paroles soit une lumière éclatante qui guide nos pas dans la confiance, vers cette Pâque qui n’aura pas de fin. » Pape François, Veillée Pascale

Et le Verbe s’est fait chair, et Il habite parmis nous!

Pour toi, pour toi, pour toi, pour moi. Un amour actif, réel. Un amour qui guérit, pardonne, relève, soigne. Lorsque Jésus entre dans la vie de quelqu’un, celui-ci ne reste pas emprisonné dans son passé, mais il commence à regarder le présent d’une autre manière, avec une autre espérance. Il commence à se regarder lui-même d’un autre œil, ainsi que sa propre réalité.
Pape François

Gerard_van_Honthorst_001

♫♫♪♪♩♬♩♪♪♩♫♬♪

C’est Noël, joie sur la Terre, l’Enfant-Dieu est né. Il est là, Divin Mystère, le Sauveur annoncé, dans une étable. L’Enfant-Dieu est né, adorable, au milieu des bergers.
Chant de Noël

Jubilé extraordinaire de la Miséricorde

Soyons nombreux à répondre à ce merveilleux appel!

(voir à la fin de l’article la lettre de Mgr Delville pour l’Année Jubilaire de la Miséricorde)

  • 13 décembre 2015 : A 16:30 ouverture de la porte Sainte à la Cathédrale Saint-Paul par notre évêque
  • 20 décembre 2015: ouverture de la porte de la Miséricorde à Saint-Denis:
    • 8h30: petit déjeuner en UP
    • 9h30: Laudes à Saint-Denis
    • 10h30: messe à la Cathédrale

La femme pecheresse au pied de Jésus par Rubens
« … Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché. […]
Qu’en cette Année Jubilaire l’Eglise fasse écho à la Parole de Dieu qui résonne, forte et convaincante, comme une parole et un geste de pardon, de soutien, d’aide, d’amour. Qu’elle ne se lasse jamais d’offrir la miséricorde et soit toujours patiente pour encourager et pardonner. Que l’Eglise se fasse la voix de tout homme et de toute femme, et répète avec confiance et sans relâche : « Rappelle-toi, Seigneur, ta tendresse, ton amour qui est de toujours » (Ps 25, 6). »

Extrait de la Bulle d’indiction du jubilé extraordinaire de la Miséricorde
Pape François

Lire l’intégralité du document :
Misericordiae Vultus – Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde (11 avril 2015) | François

Programme dans l’Unité Pastorale Saint-Lambert:

  • 8 décembre 2015: Ouverture de l’année Sainte à Rome
  • 13 décembre 2015 : A 16:30 ouverture de la porte Sainte à la Cathédrale Saint-Paul
  • 20 décembre 2015: ouverture de la porte de la Miséricorde à Saint-Denis:
    • 8h30: petit déjeuner en UP
    • 9h30: Laudes à Saint-Denis
    • 10h30: messe à la Cathédrale
  • 21 février: Journée caté en UP sur le thème de la miséricorde
  • 4 et 5 mars 2016: « 24 heures pour le Seigneur »
  • 12 mars 2016: récollection en UP sur le thème de la miséricorde
  • Durant l’Avent et le Carême, deux heures pour les plus pauvres
    • Jardin Botanique
    • Centre Jonruelle
  • 20 novembre 2016: clôture de l’Année Sainte

Capture d’écran 2015-12-14 à 17.05.28

Lettre de Mgr Jean-Pierre Delville pour l’année jubilaire de la Miséricorde : Lettre pour l’Année de la Miséricorde

Dimanche 15 décembre…

« La joie de l’Evangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. »
Pape François

Nous vous invitons à venir nous rejoindre ce dimanche 15 décembre pour partager autour de nous notre joie de croire en Jésus et son Evangile.

Pour la 4ème année consécutive, la communauté de l’Emmanuel animera de 13h à 16h  une après-midi « accueil, prière et évangélisation » dans et autour de la Cathédrale Saint-Paul.

Nous proposerons à ceux que nous aurons l’occasion de rencontrer:

  • un accueil chaleureux et une écoute attentive
  • un coloriage de la crèche pour les enfants
  • un petit lumignon à déposer devant la crèche
  • une invitation à venir prier devant Jésus-Hostie et lui confier des intentions
  • des chants chrétiens et de Noël par une « chorale » rayonnante de la Joie de l’Evangile sur la place cathédrale
  • etc…

Concrètement, vous pouvez nous rejoindre à tout moment de la journée dans la cathédrale et sur la place. Que vous ayez l’habitude ou non, que vous aimiez parler, chanter ou non, il y en aura pour tous les goûts et tous les charismes, nous pouvons tous contribuer à notre mesure à la beauté de cet après-midi.

Au programme :

  • 11h15:  Louange
  • 12h00: Pique-nique salle du Chapitre
  • 13h15:  Exposition du Saint-Sacrement et envoi en mission
      • accueil- prière- chants- évangélisation sur la place 
  • 15h45:  Retour de tous devant le St Sacrement et prière d’intercession pour les personnes rencontrées
  • 16h00: Rangements et mise en place pour la messe
  • 16h30:  messe animée par la Cté de l’Emmanuel  

VOS ENFANTS peuvent être pris en charge sur place à condition de signaler leur venue (et leur âge) à Véronique et Xavier Spronck : xavier.spronck@scarlet.be

En espérant vous voir dimanche, nous vous souhaitons un bon temps d’Avent et déjà une sainte fête de Noël.

Benoît et Nathalie Salée
pour la Communauté de l’Emmanuel

JMJ au Brésil

pape jmj« Allez! De toutes les nations faites des disciples »

Les JMJ, un événement exceptionnel pour la construction personnelle et spirituelle des jeunes.

Lancées en 1984 par le Pape Jean Paul II, les Journées Mondiales de la Jeunesse sont aujourd’hui le plus grand rassemblement de jeunes au monde.

Pour des milliers de jeunes catholiques, ce rendez-vous a été le point de départ ou d’approfondissement d’un authentique cheminement de foi, une expérience fondatrice de leur amour de l’Église.

Lis la lettre d’invitation de Benoit XVI aux jeunes du monde entier pour ces JMJ de RIo2013:

Le site officiel des JMJ : http://www.rio2013.com/fr

Le thème des JMJ 2013 est « De toutes les nations, faites des disciples. » Mt 28,19

« De cette amitié avec Jésus naîtra aussi l’élan qui porte à témoigner la foi dans les milieux les plus divers, y compris ceux dans lesquels il y a refus ou indifférence. On ne peut pas rencontrer le Christ et ne pas le faire connaître aux autres. Ne gardez donc pas le Christ pour vous-mêmes. Transmettez aux autres la joie de votre foi. Le monde a besoin du témoignage de votre foi, il a certainement besoin de Dieu. Je pense que votre présence ici, jeunes venus des cinq continents, est une merveilleuse preuve de la fécondité du mandat de Jésus donné à l’Église : « Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création » (Mc 16, 15). À vous aussi incombe le devoir extraordinaire d’être des disciples et des missionnaires du Christ dans d’autres terres et pays où se trouve une multitude de jeunes qui aspirent à de très grandes choses et qui, découvrant dans leurs cœurs la possibilité de valeurs plus authentiques, ne se laissent pas séduire par les fausses promesses d’un style de vie sans Dieu. »
 Benoît XVI, aéroport de Cuatro Vientos, 21 août 2011.

Rio de Janeiro, 2013

« Les jeunes sont les protagonistes dans la construction d’un monde plus fraternel » Dom Orani

Lors de la Fête d’accueil des jeunes, au bord de la mer de Copacabana, Rio de Janeiro, le 25 juillet 2013 , le Pape a dit :

« Chers jeunes,

jmj bresil2Bonsoir ! […] Je vois en vous la beauté du visage jeune du Christ et mon cœur est plein de joie ! Je me souviens des premières Journées mondiales de la Jeunesse au niveau international. […] Je garde vivantes en mémoire ces paroles du bienheureux Jean-Paul II aux jeunes : « J’attends beaucoup de vous ! J’attends surtout que vous renouveliez votre fidélité à Jésus Christ et à sa croix rédemptrice » (Discours aux jeunes (11 avril 1987) : Insegnamenti, X/1 (1987), p. 1261). »

Et pendant l’homélie de ce jour, le Pape dit encore :

« […] Aujourd’hui, il serait bien que chacun se demande avec sincérité : en qui mettons-nous notre confiance ? En nous-mêmes, dans les choses, ou bien en Jésus ? […] Quand Dieu y est  [au plus profond de nous-mêmes] présent, dans notre cœur demeurent la paix, la douceur, la tendresse, le courage, la sérénité et la joie, qui sont les fruits du Saint-Esprit (cf. Ga 5, 22), alors notre existence se transforme, notre façon de penser et d’agir se renouvelle, elle devient la façon de penser et d’agir de Jésus, de Dieu. Chers amis, la foi est révolutionnaire et moi je demande à chacun de vous aujourd’hui : es-tu prêt, es-tu prête à entrer dans cette onde révolutionnaire de la foi ? C’est en y entrant seulement que ta vie de jeune aura un sens et sera ainsi féconde ! […] »

Lire tous les discours du Pape : http://www.vatican.va/

 

Lumen Fidei, l’encyclique écrite par deux papes

Image 6Ce texte est l’encyclique presque achevée de Benoît XVI sur la foi, à laquelle le Pape François a apporté sa propre contribution

Cité du Vatican, 5 juillet 2013 (VIS)

Ce texte s’articule en une introduction, quatre chapitres et une conclusion.

L’introduction expose les buts et, tout particulièrement, la nécessité de redécouvrir le caractère lumineux de la foi, qui éclaire l’existence, aide l’homme à distinguer le bien du mal alors que la foi est souvent perçue comme une illusion, un saut dans l’inconnu qui entrave la liberté de la personne. En cette Année de la foi et en ce cinquantième anniversaire de Vatican II, « un concile sur la foi », il convenait de raviver une large perception de la foi, confessée dans son unité et son intégrité. Il ne s’agit pas d’un préjugé acquis mais d’un don de Dieu qu’il faut nourrir et renforcer. Qui croit, voit! Car la lumière de la foi, qui vient de Dieu, éclaire toute l’existence humaine. Elle vient du souvenir de la vie de Jésus et ouvre un vaste horizon. Continuer la lecture de « Lumen Fidei, l’encyclique écrite par deux papes »

Exposition sur la Foi

Ils virent et ils crurent. La beauté et la joie d’être chrétiens

banner-OKOuverte au public en la Cathédrale Saint-Paul, Liège du 8 au 16 juin, 9h-17h

Cette expo est composée de 32 panneaux, reproduisant des tableaux de peintres connus ou des photos, réalisée en format roll-up, afin d’être facilement transportables et ainsi pouvoir parcourir le maximum de villes et de lieux de la Belgique.

Elle propose  un parcours qui, partant de notre situation, tend à mettre en lumière les traits essentiels de la foi comme possibilité pour tout homme : « la porte de la foi […] est toujours ouverte pour nous » (Porta fidei, 1)

Entrée gratuite:

Si vous souhaitez louer l’exposition, merci de nous contacter:

Paul Bleus:  paul.bleus@euphonynet.be  • 0491 716 303
Geneviève Bleus : gene.delamotte@euphonynet.be  •  0498 352 750
Leonor de Mullewie : ldm@de-mullewie.be  •  0486 884 009

Télécharger le pdf : Flyers Expo

Plus d’info: Page CL dans UPSLFacebook, Twitter

Invitation à venir et à voir… C’est à un véritable pèlerinage qu’est convié le visiteur de cette exposition. Un pèlerinage à travers les déserts spirituels de notre civilisation luxuriante. Mais aussi vers l’intime de notre cœur blessé, toujours assoiffé de beauté, habité par une mystérieuse espérance. Un pèlerinage surtout à la recherche de cet homme absolument unique dans l’histoire du monde. Un certain Jésus… Heureux sommes-nous si, cessant d’être de simples « visiteurs » et suivant l’exemple de tant d’autres avant nous, nous nous laissons interpeller par lui, l’Unique, et lui murmurons que croyons en lui, espérons en lui et l’aimons ! Nous pourrons alors découvrir que Jésus n’est pas seulement derrière nous, dans l’histoire, mais vit au milieu de nous, au plus présent de notre existence et de l’aventure humaine.

Mgr A.-J. Léonard, Archevêque de Malines-Bruxelles.

Année de la Foi – Rome 18 mai

Image 84PAPE FRANÇOIS AUDIENCE GÉNÉRALE
Place Saint-Pierre
Mercredi 15 mai 2013

Chers frères et sœurs bonjour !

Je voudrais aujourd’hui m’arrêter sur l’action que le Saint-Esprit accomplit pour guider l’Église et chacun de nous à la Vérité. Jésus lui-même dit aux disciples : le Saint-Esprit « vous guidera vers la vérité tout entière » (Jn 16, 13), étant lui-même « l’Esprit de Vérité » (cf. Jn 14, 17 ; 15, 26 ; 16, 13).

Nous vivons à une époque où on est assez sceptique à l’égard de la vérité. Benoît XVI a parlé très souvent du relativisme, c’est-à-dire de la tendance à estimer qu’il n’y a rien de définitif, et à penser que la vérité est donnée par le consensus et par ce que nous voulons. La question se pose : « la » vérité existe-t-elle vraiment ? Qu’est-ce que « la » vérité ? Pouvons-nous la connaître ? Pouvons-nous la trouver ? Ici me vient à l’esprit la question du Procureur romain Ponce Pilate quand Jésus lui révèle le sens profond de sa mission : « Qu’est-ce que la vérité ? » (Jn 18, 37.38). Pilate n’arrive pas à comprendre que « la » Vérité est en face de lui, il ne parvient pas à voir en Jésus le visage de la vérité, qui est le visage de Dieu. Et pourtant, Jésus est précisément cela : la Vérité, qui dans la plénitude des temps « s’est faite chair » (Jn 1, 1.14), est venue au milieu de nous pour que nous la connaissions. On ne s’empare pas de la vérité comme d’une chose, on rencontre la vérité. Elle n’est pas une possession, elle est une rencontre avec une Personne. Continuer la lecture de « Année de la Foi – Rome 18 mai »

Notre pape, François

Le cardinal Jorge Mario Bergoglio, archevêque de Buenos Aires  a été élu pape après 5 tours de scrutin ce 13 mars 2013 par 115 cardinaux réunis en conclave depuis mardi 12 mars, en la chapelle Sixtine. Il a pris le nom de François.

Le pape s’est adressé en italien aux fidèles depuis la loggia des bénédictions de Saint-Pierre, ce 13 mars

 

Frères et Sœurs, bonsoir!

Vous savez que la tâche du Conclave était de donner un Évêque à Rome. Il semble bien que mes frères Cardinaux soient allés le chercher quasiment au bout du monde… Mais nous sommes là… Je vous remercie pour votre accueil. La communauté diocésaine de Rome a son Évêque : merci ! Et tout d’abord, je voudrais prier pour notre Évêque émérite, Benoit XVI. Prions tous ensemble pour lui afin que le Seigneur le bénisse et la Vierge le protège.
[récitation du Notre Père, du Je Vous Salue Marie et du Gloire au Père]

Et maintenant, initions ce chemin: l’Évêque et le peuple. Ce chemin de l’Église de Rome, qui est celle qui préside toutes les Églises dans la charité. Un chemin de fraternité, d’amour, de confiance entre nous. Prions toujours pour nous : l’un pour l’autre. Prions pour le monde entier afin qu’advienne une grande fraternité. Je souhaite que ce chemin que nous commençons aujourd’hui et au long duquel je serai aidé par mon Cardinal Vicaire ici présent, soit fructueux pour l’évangélisation de cette Ville si belle !

Et maintenant je voudrais donner la bénédiction, mais auparavant, auparavant –je vous demande une faveur : avant que l’Évêque bénisse le peuple, je vous demande de prier le Seigneur afin qu’Il me bénisse : la prière du peuple, demandant la Bénédiction pour son Évêque. Faisons cette prière en silence de vous tous sur moi. […]

Maintenant je vais donner, à vous et au monde entier, à tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté, la Bénédiction.[Bénédiction]

Frères et Sœurs, je vous laisse. Grand merci pour votre accueil. Priez pour moi et à bientôt ! Nous nous reverrons rapidement : demain je veux aller prier la Vierge pour qu’Elle protège Rome tout entière. Bonne nuit et bon repos !

Message de notre Curé-doyen

 

 

Éric de Beukelaer

Chers fidèles de l’Unité Pastorale du cœur de Liège,

Accueillons notre nouveau Pape et – comme il nous l’a demandé – prions pour lui. Son patronyme désigne plusieurs grands saints de l’histoire, mais chacun pense d’abord au lumineux François d’Assise. Puisse papa Francesco donc conduire l’Eglise sur les chemins de la joie et de l’Évangile, à la suite du Poverello. Clin d’œil: Le goéland qui se reposait sur la cheminée de la chapelle Sixtine cet après-midi, annonçait-il le choix d’un pape qui prendrait le nom du saint qui parlait aux oiseaux? Quoi qu’il en soit, redisons avec le Pape François la belle prière de saint François d’Assise:

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix,
Là où est la haine, que je mette l’amour.
Là où est l’offense, que je mette le pardon.
Là où est la discorde, que je mette l’union.
Là où est l’erreur, que je mette la vérité.
Là où est le doute, que je mette la foi.
Là où est le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
Là où est la tristesse, que je mette la joie.
O Seigneur, que je ne cherche pas tant à
être consolé qu’à consoler,
à être compris qu’à comprendre,
à être aimé qu’à aimer.
Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »

Votre Curé-doyen, Eric

Biographie du pape François.

Le premier pape américain est le jésuite argentin Jorge Mario Bergoglio, 76 ans, archevêque de Buenos Aires. C’est une haute figure de tout le continent et un pasteur simple et très aimé dans son diocèse, qu’il a visité en long et en large, aussi en métro et en autobus, au cours des quinze ans de son ministère épiscopal. « Mes gens sont pauvres et je suis un des leurs », a t-il dit à plusieurs reprises pour expliquer son choix d’habiter dans un appartement et de se préparer le repas du soir tout seul.