Et la lumière devient lumière…

Les nouveaux vitraux de la Cathédrale

vitrauxLe vendredi 6 septembre 2013, à la Cathédrale de Liège, seront officiellement inaugurés des vitraux réalisés par le père Kim En Joong, op, offerts par l’abbé Michel Teheux.

Au menu de cette soirée à laquelle nous sommes tous chaleureusement invités :

• À 17h, au Centre diocésain de formation (rue des Prémontrés 40), le cardinal Godfried Danneels donnera une conférence intitulée Le Beau ressuscité !

• À 17h45, au même endroit, inauguration de l’exposition La Lumière apprivoisée, œuvres du père Kim En Joong.

• À 18h30, à la Cathédrale, inauguration des cinq verrières des chapelles Saint-Lambert et Saint-Joseph : ce sont donc des créations du père Kim En Joong, op, réalisées par les Ateliers « Loire » de Chartres.

Plus d’infos ? Voici ce qu’en dit l’abbé Michel Teheux (l’article complet se trouve dans le numéro de septembre-octobre d’Église de Liège) :

« Ce matin-là devient matin de Genèse : un rendez-vous est fixé avec l’assomption d’une œuvre qui est plus qu’une création. Parce qu’elle est appelée à durer : on ne crée pas des vitraux pour dix ans. Parce qu’elle est appelée à créer elle-même : un vitrail c’est d’abord une atmosphère ; plus qu’un tableau à regarder puisqu’il configure l’espace ; plus qu’un objet décoratif puisqu’il aspire le regardant pour l’englober dans ce qu’il crée ; plus qu’un accessoire que peut délaisser l’humeur passagère puisqu’il est en lui-même impérialiste en habitant tout l’espace. Ce matin-là, pour la première fois, va s’élever du terre à terre une verrière de lumière. La première de cinq. Cette assomption justifiait bien la présence des caméras de la RTBF, pour garder mémoire de ce moment d’exception. Et ceux qui l’on vécu savent que cette émotion se renouvellera chaque fois qu’entrant dans la cathédrale un passant sera confronté avec cette incarnation d’un Ailleurs indicible. Les vitraux sont là posés dans cette chapelle mémorielle. Comme une action de grâce d’aujourd’hui pour la lignée des témoins qui, depuis le martyr Lambert, donne figure -temporaire et transcendante cependant l’écoulement du temps- à l’Église qui est à Liège : croyants, nous ne sommes que des héritiers. Mais aussi comme un jalon : la trace de notre culture devenant témoin pour les générations à venir de notre volonté d’incarner l’Évangile en ce 21ème siècle au Pays de Liège. La volonté de les installer dans l’Église-mère du diocèse est lier un geste de dévotion filiale et un manifeste puisque l’annonce de la foi est une tradition qui s’identifie avec une incarnation : la Lumière ne sera lumière qu’en étant toujours apprivoisée. »

Kim En Joon H. g Né en 1940 en Corée du Sud, Kim En Joong a étudié aux Beaux-arts de Séoul ; outre la calligraphie, il s’y initia aux techniques de l’art abstrait occidental. À 25 ans, il découvrit la religion chrétienne et reçut le baptême deux ans plus tard. Venu découvrir l’art occidental en France et en Suisse, il entra dans l’ordre des Dominicains en 1970 et put conjoindre son ministère et sa vie de peintre. Après des débuts difficiles, il fut soutenu par d’éminents spécialistes et les expositions se multiplièrent en France et à l’étranger. La création de vitraux, de la cathédrale d’Évry en 1999 à la basilique Saint Julien à Brioude en 2009, lui valut l’attention d’un plus large public. Aujourd’hui le père Kim, outres ses créations sur toile ou sur verre, relève un autre défi, la peinture sur céramique.

Ateliers Loire à Chartres Créés en 1946, avec une équipe d’une dizaine de compagnons, les Ateliers Loire se sont spécialisés, depuis trois générations, à la fois dans la restauration et dans la création de vitraux. On admire leur travail de recherche au Japon, aux USA, en Irlande,… si bien que le soleil ne se couche pas sur les vitraux Loire.

Informations pratiques : L’exposition est ouverte au Centre diocésain de Formation (rue des Prémontrés 40 à Liège) du samedi 7 septembre au dimanche 13 octobre, du lundi au vendredi de 9 à 18h et le samedi de 9 à 13 h. Bienvenue à tous ! »