Un seul et unique doyenné pour la Cité ardente

Ces dernières années, les initiatives pastorales « transversales » se sont développées sur le plan de la Ville de Liège, intégrant de plus en plus les communautés catholiques, paroissiales et autres, des deux rives de la Meuse. Ces initiatives ont fait mûrir l’idée de confier à un seul et unique doyen, d’une part, l’attention au clergé et aux autres collaborateurs pastoraux – c’est la mission plus que millénaire du doyen – et, d’autre part, la coordination de la pastorale – c’est le vœu du concile Vatican II.

C’est pourquoi, à la faveur de la fin de mission de l’actuel doyen de « Liège – Rive-gauche », le chanoine Éric de Beukelaer, et de la création ce jeudi 12 mai, d’une seule et unique asbl décanale, Mgr Jean-Pierre Delville a décidé de créer un seul et unique doyenné pour toutes les Unités pastorales la Ville de Liège – y compris l’Unité pastorale « ND des Sources – Chaudfontaine-Trooz » – couvrant une population de plus de 225.000 habitants et accueillant en outre un flux urbain supplémentaire de plus 400.000 personnes.

Ce nouveau doyenné est une invitation à une plus étroite collaboration des Unités pastorales, des communautés religieuses et aumôneries, des services et mouvements, à porter ensemble le témoignage de l’Évangile au cœur de la réalité urbaine, selon le vœu du Pape François (cf. Evangelii Gaudium n°71-75).

Jean-Pierre-PireMgr l’Évêque a désigné Monsieur l’abbé Jean-Pierre Pire comme doyen de Liège, intégrant les anciens doyennés de « Liège – Rive-gauche » et de « Liège – Rive-droite ». Il reste curé de l’Unité Pastorale « Notre-Dame des Ponts aux Rives d’Outremeuse ». Il deviendra, en outre, curé de l’Unité Pastorale « Saint-Lambert au cœur de Liège » ainsi que curé-référent de l’Unité pastorale « Saint-Benoît-aux-Portes-d’Avroy ». Dans chacune de ces Unités pastorales, il est entouré d’une équipe pastorale qui participe déjà étroitement à la charge curiale. Sa nomination prendra cours au 1er septembre 2016.

Quant à la nouvelle asbl « Interdécanale de Liège », elle regroupe des écoles, des habitations sociales, des cercles paroissiaux, des locaux pour les mouvements de jeunesse et pour des Conférences de St-Vincent-de-Paul en faveur des plus pauvres, etc. Ce patrimoine immobilier, géré le plus souvent par des asbl de gestion locales, est au service d’une population qui ne se réduit évidemment pas aux catholiques pratiquants. La nouvelle « Interdécanale » favorisera la coordination de l’action pastorale et sociale des Unités pastorales concernées.

Mgr Jean-Pierre Delville encourage pasteurs et communautés à entrer de bon cœur dans cette perspective urbaine de la pastorale. Il y va du rayonnement de l’Évangile et de sa force d’humanisation. Il demande à tous de porter dans la prière cette évolution déjà préparée par les épiscopats précédents.