Synode 2015 

Pape François-synodeCité du Vatican, 04/10/2015 (Ecclesia) – Le pape a inauguré aujourd’hui la nouvelle assemblée du Synode des Évêques sur la famille avec une homélie lors de laquelle il a présenté la « vérité » et la « charité » comme les clés du débat de trois semaines.

« Dans ce contexte social et matrimonial bien difficile, l’Église est appelée à vivre sa mission dans la fidélité, dans la vérité et la charité » a déclaré, durant la Messe à laquelle il a présidé dans la Basilique de Saint-Pierre, au Vatican.

François a défié l’Église à proposer « la signification authentique du couple et de la sexualité humaine dans le projet de Dieu », dans « un amour conjugal unique et usque ad mortem (jusqu’à la mort).

« Paradoxalement, l’homme aujourd’hui – qui souvent ridiculise ce but – reste toujours attiré et fasciné par tout amour authentique, par tout amour solide, par tout amour fécond, par tout amour fidèle et éternel ».

Cette vérité, a ajouté le pontifie argentin, « ne change pas selon les modes passagères ou les opinions dominantes ».

L’intervention a multiplié des appels à la défense de « l’amour fidèle », de la « sacralité de la vie » et de « l’unité et indissolubilité du lien conjugal » en mentionnant à ce propos ses prédécesseurs directs, Jean Paul II et Benoît XVI.

Le pape a ajouté que cet engagement d’une Église qui « apprend et défend les valeurs fondamentales » est assumé sans « pointer du doigt pour juger l’autre », mais dans l’effort « de chercher et prendre soin des couples blessés avec l’huile de l’acceptation et de la miséricorde ».

« Une Église qui éduque pour l’amour authentique, capable d’enlever de la solitude, sans oublier sa mission de bon samaritain de l’humanité blessée »

« L’objectif de la vie conjugale n’est pas seulement vivre ensemble pour toujours mais s’aimer pour toujours ».

Lire la version intégrale de l’homélie :Messe pour l’ouverture de la XIVe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques (4 octobre 2015) | François