Actes de violence à Liège.

Un communiqué de notre Évêque.

Ces dernières semaines, l’agglomération liégeoise a été le théâtre d’actes violents mortels. L’homophobie s’avère en être une des motivations. Si, en soi, l’homophobie est déjà répréhensible, il est encore plus inadmissible qu’elle puisse conduire à de tels actes.

Une réflexion de la part des responsables de la vie publique et éducative sur l’origine de la violence sous toutes ses formes s’impose. Elle est d’autant plus nécessaire que souvent les faibles et les fragiles en sont ou risquent d’en être les premières victimes.

+ Aloys Jousten, Évêque de Liège.